Christophe Apprill, génération bal

438

Ils ont entre 75 et 100 ans, et contrairement aux idées reçues, ils continuent de danser… Christophe Apprill s’est rendu dans les « thés dansants » que l’on trouve dans toutes les villes, pour y regarder le troisième âge danser et faire perdurer les traditions du bal.