A la rencontre de Dragon 64

170

« Je découvre un métier », place des jeunes dans la peau de « reporters pour le Laü ». Après avoir préparé leurs entretiens, ils partent à la rencontre de professionnels qui leurs présentent leurs métiers dans ses différents aspects , sans oublier l’envers du décor…

Dragon 64, c’est le nom de l’hélicoptère de la base de Pau. Si la proximité de la chaîne pyrénéenne amène ces sauveteurs à intervenir en montagne, leurs missions ne sont pas exclusives à ce secteur. En outre, ils n’interviennent que sur des cas d’urgence, lorsque « la vie du blessé dépend du temps de transport ». C’est ici le chef de base, Patrick CLAQUIN, de la sécurité civile de Pau, qui répond aux questions de Rémi et de Théo.

Comment devient-on pilote secouriste ? Quelles sont les qualités requises par le métier ? Quels dangers sont à éviter ? Aucun aspect de cette profession n’ a été oublié par nos jeunes journalistes.

Bien que pouvant répondre à de multiples requêtes de l’état, les secouristes du Dragon n’ont qu’une seule priorité : sauver des vies. Quand bien même ils transporteraient un haut dignitaire, comme un ministre par exemple, ce dernier se verrait déposé au point le plus proche en cas d’urgence.

Patrick DUPRAT, mécanicien et opérateur de bord, nous présente le rôle essentiel qu’il occupe lors des interventions en collaboration avec le pilote.

Le Laü remercie vivement l’ensemble des personnels de la base « Antoine Martinez » de Pau-Uzein, et en particulier Patrick CLAQUIN, pilote instructeur et chef de base ainsi que Patrick DUPRAT, mécanicien opérateur de bord.

Images hélicoptère en vol Dragon 64